Lab NSX-T partie 2 Déploiement des Appliances


Il y a 3 appliances principales qui doivent être déployées, la première est NSX-T Manager, suivie d’un ou de plusieurs contrôleurs, et enfin, une ou plusieurs appliances Edge.

Comme il s’agit dun lab, je ne déploierai qu’une seule instance de chaque appliance, mais veuillez suivre les meilleures pratiques recommandées si e pour un déploiement en production.

NSX-T Manager

Avant de déployer les appliances, il est recommandé de créer des entrées DNS pour chaque composant.

Nous allons commencer par déployer l’appliance NSX Manager sur notre infra à l’aide du client Web vSphere (HTML5) et déployer le NSX Unified Appliance OVA.

Vous pouvez également déployer via la ligne de commande et / ou PowerCLI, mais n’étant pas un utilisateur agéri de la ligne de commande , je vais utiliser l’interface graphique.

J’ai utilisé les options de configuration suivantes pour mon déploiement:

  • Configuration «petite» – consomme 2 vCPU et 8 Go de RAM. (La configuration par défaut «Medium» consomme 4 vCPU et 16 Go de RAM)
  • Thin Provisionning
  • Groupe de ports du réseau de gestion sur VLAN 110
  • Rôle Manager
  • Autoriser les connexions SSH root
  • Activer SSH

Une fois l’appliance déployée, modifiez ses paramètres et supprimez les réservations de CPU et de mémoire en définissant les valeurs sur 0 «zéro». Normalement, ces ressources seraient laissées pour garantir ces ressources pour l’appliance, mais comme il s’agit d’un lab aux ressources limitées, je choisis de les supprimer.

NSX-T controller

Il existe plusieurs façons de déployer cette appliance, par exemple via la ligne de commande, PowerCLI, vSphere Web Client ou directement à partir de NSX Controller.

Comme cela a été fait avec NSX Manager, déployez NSX Controller OVA

Encore une fois, étant donné qu’il s’agit d’un lab aux ressources limitées, je vais choisir les options de configuration suivantes et supprimer les réservations de processeur et de mémoire une fois le déploiement terminé. Configuration :

  • «petite» – consomme 2 vCPU et 8 Go de RAM. La configuration par défaut
  • «Medium» consomme 4 vCPU et 16 Go de RAM
  • Thin Provision pour le stockage
  • Groupe de ports du réseau de gestion sur VLAN 110
  • Activer SSH
  • Autoriser les connexions SSH root

Une fois cette partie du déploiement terminée, continuez et mettez ous tension l’appliance.

L’étape suivante consiste à joindre le contrôleur au NSX Manager puisque nous avons déployé le contrôleur manuellement. Suivez ces instructions pour effectuer cette étape.

Un fois la configurtation terminéeon peut se connecter à l’interface de gestion et on peut voir notre controller et le manager

NSX-T Edge

Le dernier composant à déployer est NSX Edge. Comme nous l’avons fait avec l’autre appliance, je continuerai à déployer Edge via l’interface graphique de vSphere au lieu de tirer parti de NSX Manager et je vous expliquerai pourquoi. Le déploiement via NSX Manager est la méthode la plus simple, mais il y a une mise en garde. Le déploiement à partir de NSX Manager vous permettra uniquement de sélectionner un déploiement de configuration «Moyen» ou «Large» et mettra automatiquement sous tension l’appliance après le déploiement, conservant ainsi les réservations de CPU et de mémoire définies.

Suivez ces instructions pour déployer l’appliance. En déployant via vSphere Web Client, j’ai la possibilité de sélectionner «petit» pour le déploiement, puis de supprimer les réservations avant d’allumer l’appliance, mais n’hésitez pas à utiliser la méthode de votre choix.

Comme nous l’avons fait avec les autres déploiements, utilisez les options suivantes.

Configuration:

  • «petite» – consomme 2 vCPU et 4 Go de RAM. La configuration par défaut
  • «Moyenne» consomme 4 vCPU et 8 Go de RAM
  • Thin Provision pour le stockage
  • Groupe de ports du réseau de gestion sur VLAN 110
  • Activer SSH
  • Autoriser les connexions SSH root
  • Ignorez la section « Propriétés internes » car elle est facultative et tout autre champ non pertinent.

Lorsque nous arrivons à la section réseau, sélectionnez le groupe de ports de gestion pour «Réseau 0», sélectionnez le groupe de ports Overlay pour «Réseau 1» et sélectionnez le groupe de ports de liaison montante pour «Réseau 2» et «Réseau 3».

Power on the appliance, and when the console is ready, either log in to the console or connect via SSH as we’ll need to also join this appliance to the management place as we did previously with the controller. Follow these instructions to complete this process. Again, be mindful of which appliances the commands are executed against.

Allumez l’appliance et, lorsque la console est prête, connectez-vous à la console ou connectez-vous via SSH car nous devrons également joindre cette appliance à l’espace de gestion comme nous l’avons fait précédemment avec le contrôleur. Suivez ces instructions pour terminer ce processus. Encore une fois, faites attention aux appareils sur lesquels les commandes sont exécutées.

La suite au prochain article!!!